CINQ SOIRÉES DE LECTURES A ECOUTER, VOIR, SAVOURER

Actuelles est un temps fort proposé par le TAPS autour de l’écriture du théâtre d’aujourd’hui.

— Le principe ?

Cinq textes de théâtre actuel sont sélectionnés par les artistes associé·es au TAPS, Pauline Leurent et Logan Person, et le comité de lecture du TAPS. Ces textes sont ensuite lus et mis en musique par des artistes de la région (comédien.nes, musicien.nes, directeur.trices de lecture) lors de cinq soirées uniques.
Chaque soir, le public prend place au sein d’une scénographie qui privilégie la proximité avec les artistes, inventée par des étudiant·es de la Haute École des Arts du Rhin (HEAR).
La cuisinière Léonie Durr concocte des mises en bouches inspirées par les textes et dégustées à la fin du spectacle lors d’un échange entre le public, les auteurs et autrices et l’équipe artistique.
Des étudiant·es en Arts de la scène composent les feuilles de salle distribuées aux spectateurs tandis que des étudiant·es en communication graphique de la HEAR réalisent des affiches exposées dans le hall du TAPS Laiterie.

 

Du 19 au 23 mars 2024 à 19h, au TAPS Laiterie
Tarif unique 8 € – Pass 5 soirées 25 €

Billetterie

Retrouvez les informations et les coulisses du festival sur les page Facebook et Instagram du TAPS.
En partenariat avec ARTCENA, Centre national du cirque, de la rue et du théâtre.

AU PROGRAMME

le prince à la tête de coton

Jacques ne pourrait pas vous écrire ce résumé.
S’il le faisait, il commencerait par une citation de Jacques Tati. Puis, il se décrirait comme un jeune professeur retraité. La troisième phrase inverserait deux mots. La quatrième serait confuse et la cinquième franchement illisible.

Jacques ne le sait pas encore, mais il est atteint d’une aphasie primaire progressive, maladie neurodégénérative rare, qui mène à l’incapacité progressive de s’exprimer, et de comprendre.

Le langage fait-il d’un homme ce qu’il est ? Peut-on faire d’un père malade une figure paternelle ? Comment aimer sans mots ? Ces questions vont bouleverser le quotidien de Jacques et de sa famille, alors qu’elle se ré-organise pour affronter la maladie.

En savoir plus En savoir plus
Lecture Rift

Retour à X

Une femme revient sur les traces de son enfance en s’installant là où elle est née et a grandi, et avant elle ses parents. Au plaisir de retrouver le paysage familier, les souvenirs qui jonchent le chemin, se mêlent les doutes : pourquoi être revenue ? Et puis, il y a cette boîte rouge qui retient les photographies de la famille : pourquoi les femmes sur les photos semblent-elles si tristes ? Et si la tristesse pouvait se transmettre ? De mère en fille ?

Commence alors ce qui pourrait s’apparenter à une enquête intime et générationnelle. Et, petit à petit, c’est un souvenir enfoui qui resurgit. Et un présent qui se répare, en même temps que le passé se reconstruit.

en savoir plus en savoir plus

le dernier syrien

Syrie, été-hiver 2011
« Joséphine », jeune alaouite militante, réunit chez elle clandestinement un groupe d’étudiants pour partager leurs espoirs, leurs rêves, leurs visions de l’avenir à ce moment où tout semble possible.

Une plongée au cœur de la jeunesse syrienne à l’aube du printemps arabe, où homosexualité et tradition, civilisation et oppression, sentiments et loyautés s’opposent et se croisent, jusqu’au drame qui balaie les destins et un pays tout entier…

en savoir plus en savoir plus

rien n'est su

Une tragédie
anesthésie
statufie
une mère
Les jours poursuivent leur habituelle course
sans elle
quelles sont les rampes, les béquilles, les forces accessibles pour tenter de prolonger ?
écrire ?
oui
pour pas laisser les souvenirs disparaître
tenter de comprendre
car rien n’est su
et si ce drame ouvrait une fenêtre sur l’infini
d’où surgissent les rêves
les chants qui viennent d’Algérie
passé inconnu
et si la beauté était la quête ultime

en savoir plus en savoir plus

des mains glacées

Un immeuble à l'abandon paraît comme le théâtre d'une humanité fantôme.
Des rencontres insolites se succèdent ainsi sous l’ombre de l’édifice, pailletée d’infinis flocons gelés :
Une femme solitaire sort offrir son aide à un étrange clochard enneigé.
Un enfant au masque d’oiseau se chamaille avec la concierge, la dérange au milieu d’une flaque de sang.
Un amoureux apporte inlassablement son bouquet de coquelicots aux portes de l’immeuble.
Ces âmes perdues tissent ensemble la toile emmêlée d’un drame de l’indicible, de la douleur qui empêche la parole.

en savoir plus en savoir plus
méduses