TAPS Scala

Le songe

de William Shakespeare

Traduction François-Victor Hugo

  • Mise en scène : Gwenaël Morin
  • Compagnie Gwenaël Morin - Théâtre Permanent
Du mar 20 mai au ven 23 mai 2025

Dates

mardi 20 mai 20h30 mercredi 21 mai 19h00 jeudi 22 mai 19h00 vendredi 23 mai 20h30
  • Dates

    mardi 20 mai 20h30

    mercredi 21 mai 19h00

    jeudi 22 mai 19h00 - Après-coup

    vendredi 23 mai 20h30

  • Public

    Dès 15 ans

  • Durée

    1h55

  • Ticket

    Abonnements : de 7 à 11€ la place
    Billets à l'unité :
    Plein tarif : 18 €
    Tarif réduit : 13 €
    Jeune - de 15 ans,
    demandeur d’emploi : 6 €

    Plus de tarifs

  • Salle

    TAPS Scala
    96 Rte du Polygone
    67100 Strasbourg

L'AMOUR NE VOIT PAS AVEC LES YEUX, MAIS AVEC L'IMAGNIATION

« Philostrate : C’est une pièce longue d’une dizaine de mots, monseigneur. Je n’en connais pas de plus courte. Pourtant, monseigneur, elle est trop longue de dix mots, ce qui la rend fastidieuse. Car dans toute la pièce, il n’y a pas un mot juste ni un acteur capable. Et puis, elle est tragique, mon noble seigneur, car Pyrame s’y tue. Ce qui, à la répétition, je dois le confesser, m’a fait venir les larmes aux yeux, des larmes plus gaies que n’en a jamais versées le rire le plus bruyant.

Thésée : Qui sont ceux qui la jouent ?

Philostrate : Des hommes à la main rude, des ouvriers d’Athènes, Qui jusqu’ici n’avaient jamais travaillé par l’esprit. Ils ont chargé leur mémoire balbutiante de cette pièce-là pour le jour de vos noces. »

 

 

À Athènes, on prépare les noces de Thésée et Hippolyte. Hermia, la fiancée de Démétrius, aime Lysandre qui fait battre le cœur d’Héléna. Les amoureux contrariés s’enfuient par les bois. Dans la fièvre d’une nuit d’été sensuelle et magique, les voilà livrés aux sortilèges des fées et des lutins alors qu’une troupe de comédiens amateurs répète un curieux spectacle…

 

Gwenaël Morin transpose le songe shakespearien en chimère onirique et cocasse. Son quatuor d’acteurs versatiles s’empare avec voracité de tous les rôles de la pièce. Et sa mise en scène du désir amoureux est une mise en abîme du désir de théâtre qui exprime tout le génie de l’imaginaire du barde immortel.

 

Distribution

de William Shakespeare

Traduction François-Victor Hugo

 

 

Adaptation et mise en scène Gwenaël Morin

Compagnie Gwenaël Morin – Théâtre Permanent, Lyon

 

 

Avec Virginie Colemyn, Julian Eggerickx, Barbara Jung, Grégoire Monsaingeon et Jules Guittier, Nicolas Prosper

 

Dramaturgie Elsa Rooke Scénographie Gwenaël Morin Création lumière Philippe Gladieux Création musicale Grégoire Monsaingeon Chorégraphie Cécilia Bengolea Costumes Elsa Depardieu Régie générale et régie lumière Nicolas Prosper Régie plateau Jules Guittier Administration, production, diffusion Emmanuelle Ossena, Charlotte Pesle Beal, Lison Bellanger – EPOC productions


Coproductions Festival d’Avignon, Initiatives d’artistes à La Villette de Paris, Théâtre Garonne de Toulouse, Centre culturel de Cargèse, Scène nationale d’Albi-Tarn, TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers, La Coursive de La Rochelle, Le Parvis de Tarbes Pyrénées / GIE FONDOC, Espace Malraux de Chambéry, Théâtre des Salins de Martigues, L’Empreinte de Brive-Tulle Soutien Région Auvergne-Rhône-Alpes Avec le concours Centre social Espace pluriel, Espace social et culturel Croix des Oiseaux, associations du quartier Saint-Chamand à Avignon Résidences La Villette de Paris, Centre culturel de Cargèse, Maison Jean Vilar d’Avignon. La compagnie Gwenaël Morin – Théâtre Permanent est conventionnée par la Drac Auvergne-Rhône-Alpes.