TAPS Scala

Je crois que dehors c’est le printemps

d’après le livre de Concita De Gregorio

Traduction Gaia Saitta

  • Mise en scène : Gaia Saitta, Giorgio Barberio Corsetti
  • Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Du mar 10 décembre au jeu 12 décembre 2024

Dates

mardi 10 décembre 20h30 mercredi 11 décembre 19h00 jeudi 12 décembre 19h00
  • Dates

    mardi 10 décembre 20h30

    mercredi 11 décembre 19h00

    jeudi 12 décembre 19h00 - Après-coup

  • Public

    Dès 14 ans

  • Durée

    1h30

  • Ticket

    Abonnements : de 7 à 11€ la place
    Billets à l'unité :
    Plein tarif : 18 €
    Tarif réduit : 13 €
    Jeune - de 15 ans,
    demandeur d’emploi : 6 €

    Plus de tarifs

  • Salle

    TAPS Scala
    96 Rte du Polygone
    67100 Strasbourg

LA DOULEUR TOUTE SEULE NE TUE PAS.

« Ils ont dessiné une spirale. Ils m’ont dit : « Madame, vous êtes ici au centre. Si vous ne réagissez pas vous finirez au fond. Le final est toujours tragique. Il est temps d’en sortir. » C’est là que j’ai entendu pour la première fois le mot « psychorigide ». Personnalité psychorigide. Je lui ai proposé d’aller ensemble voir un psy. Il m’a répondu : je viens, seulement s’il est allemand. On y est allé. On est resté longtemps en thérapie avec une psychologue de couple. Personne, quand Mathias a disparu avec les petites, personne n’a ressenti le besoin de lui demander son avis, à elle. »

 

 

Depuis le soir où son mari disparaît avec leur deux petites filles, Irina marche au bord d’un précipice sans fond. Son existence se délite dans les impasses de l’enquête policière et l’insoutenable évidence d’un deuil impossible. Et pourtant elle avance. Elle continue à rire et à aimer avec toute la force de sa douleur et de son acharnement à vivre.

 

Époustouflante, parfois glaçante, Gaia Saitta nous plonge sans masque et sans filtre, dans la spirale intime des pensées d’une survivante. Rassemblant les fragments d’un odieux fait divers, Giorgio Barberio Corsetti met en scène un rituel d’humanité et d’émotion où le public est juge et partie d’une histoire d’amour et d’espoir…

Distribution

d’après le livre de Concita De Gregorio

Adaptation et traduction Gaia Saitta

 

 

Mise en scène Gaia Saitta, Giorgio Barberio Corsetti

Théâtre National Wallonie-Bruxelles (Belgique)

 

 

Avec Gaia Saitta

 

 

Collaboration artistique Cécile Lassonde Scénographie Giuliana Rienzi Création lumière Marco Giusti Création sonore, régie lumière Tom Daniels Création vidéo Igor Renzetti Costumes Frédérick Denis Régie générale, régie plateau et vidéo Pierre Ottinger


Coproductions Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Les Halles de Schaerbeek, If Human de Bruxelles, Le Manège de Maubeuge, Théâtre national de Nice – CDN Nice Côte d’Azur. Gaita Saitta est artiste associée au Théâtre National Wallonie-Bruxelles.