Lucie Gautrain
TAPS Scala

Illusions

d'Ivan Viripaev

Traduction du russe : Tania Moguilevskaia et Gilles Morel

  • Mise en scène : Yordan Goldwaser
  • Compagnie La Nuit Américaine
Du mer 22 mai au sam 25 mai 2024

Dates

mercredi 22 mai 19h00 jeudi 23 mai 19h00 vendredi 24 mai 20h30 samedi 25 mai 19h00
Billets Billets
  • Dates

    mercredi 22 mai 19h00

    jeudi 23 mai 19h00 - Après-coup

    vendredi 24 mai 20h30

    samedi 25 mai 19h00

  • Public

    Dès 15 ans

  • Durée

    estimée 1h30

  • Ticket

    Abonnements : de 7 à 11€ la place
    Billets à l'unité :
    Plein tarif : 18 €
    Tarif réduit : 13 €
    Jeune - de 15 ans,
    demandeur d’emploi : 6 €

    Plus de tarifs

  • Salle

    TAPS Scala
    96 Rte du Polygone
    67100 Strasbourg

Il doit pourtant bien y avoir un minimum de constance dans ce cosmos changeant ?

« N’ayant pas trouvé le véritable amour, nous déduisons qu’il n’existe pas du tout, que tout ça n’est qu’une fiction littéraire, et alors nous épousons celui qui est à côté, qui est réel, qui est à portée de main et ensuite nous vivons avec lui, ou avec elle toute notre vie, en pensant que voilà c’est donc tout ce dont l’humanité est capable, que voilà c’est donc ça tout l’amour qui peut exister, mais en vérité l’amour est tout autre. »

 

Dennis aime son épouse Sandra qui est secrètement amoureuse de son ami Albert, le mari de Margaret pour laquelle Dennis brûle de passion… 50 ans d’amour et d’amitié unissent quatre petits vieux qui, au crépuscule de leur vie, osent enfin s’avouer toutes leurs illusions sentimentales : des illusions d’amour réciproque, des illusions de don de soi, des illusions de bonheur conjugal et des illusions d’idéal commun.

 

Avec Les guêpes de l’été nous piquent encore en novembre, joué au TAPS en 2022 et le spectacle Illusions de cette nouvelle saison, Yordan Goldwaser poursuit son exploration sensible du théâtre d’Ivan Viripaev. Un récit à quatre voix qui, de confessions intimes en vérités universelles, crée l’illusion du couple, de l’amour éternel ou fictionnel et de la solitude rarement vaincue.

Distribution

de Ivan Viripaev

Éditions Les Solitaires Intempestifs

Traduction du russe Tania Moguilevskaia, Gilles Morel

 

Mise en scène Yordan Goldwaser

Compagnie La Nuit Américaine, Strasbourg

 

 

Avec Pierre Devérines, Pauline Huruguen, Jeanne Lepers, Barthélémy Meridjen

 

Scénographie, costumes et régie générale Lucie Gautrain  Création lumières Diane Guérin Création son Tal Agam Régie lumière Zoë Robert Régie son Claire Thiebault Collaboration artistique Yann Richard Production et administration Frédérique Wirtz, Victor Hocquet – La Poulie Production


Coproductions NEST – CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est, Studio-Théâtre de Vitry, Théâtre de Vanves Soutiens Drac Grand Est, Région Grand Est, ville de Strasbourg, Centquatre-Paris, La Vie Brève au Théâtre de l’Aquarium de Paris, TAPS – Théâtre actuel et public de Strasbourg, Lilas en Scène.

Pièce traduite avec le soutien de la Maison Antoine Vitez – Centre international de la traduction théâtrale de Paris. Les traductions des textes d’Ivan Viripaev sont publiées aux Éditions Les Solitaires Intempestifs de Besançon. Titulaire des droits Henschel SCHAUSPIEL Theaterverlag Berlin GmbH. Agent de l’auteur pour l’espace francophone Gilles Morel.

À voir aussi