Ich ben a beesi frau

Responsive image

©Benoît Linder

Du 31 mars au 2 avril 2020

Dès 16 ans

Théâtre de la Cruelle, Strasbourg

TAPS SCALA

acheter mon billet

Quand on est tordu ou fier, il faut s’accepter tordu ou fier. Quand on est idiot, ça ne marche pas, bien-sûr. Parce que pour s'accepter idiot, il faudrait déjà avoir quelque chose dans la caboche.

« Des idiots on en a suffisamment au village.
Je suis sûre qu’il y a pas beaucoup de villages avec autant d’idiots que chez nous.
Moi je ne suis pas idiote. Je suis méchante. Vraiment méchante.
Méchante et rien d’autre.
Il y en a qui sont méchants de temps en temps, et tout d’un coup doux comme un agneau.
C’est pas mon genre. »

Une campagne alsacienne au siècle dernier, un village parmi d’autres, une histoire comme il y en a beaucoup en ce temps-là : le viol d’une jeune fille un soir de bal. Enceinte, elle épouse son agresseur, et voilà Thérèse Ulmer devenue une «beesi Frau», drapée dans son armure de méchanceté parce qu’elle n’a plus rien d’autre, à part peut-être le rêve et le théâtre…

Quand Thérèse Ulmer et toutes les femmes privées d’amour viennent taper sur l’épaule de Francis Freyburger pour qu’il raconte cette histoire, il décide, avec la complicité d’Olivier Chapelet, de la mettre en scène… ou plutôt, sur l’estrade de bal, au centre du village, où Thérèse va danser, jouer et raconter sa vie gâchée, une parole publique comme un cri pour enfin dénoncer le crime.

 

•• Spectacle en alsacien surtitré en français

Les dates

• mardi 31 mars 20h30
• mercredi 1er avril 20h30
• jeudi 2 avril 19h

Durée du spectacle : 1h05

CRÉATION 2018


De Pierre Kretz, Éditions du Tourneciel
Mise en scène Francis Freyburger en collaboration avec Olivier Chapelet

Avec Francis Freyburger

Scénographie Gérard Puel
Lumière Stéphane Wolffer
Costumes Mechthild Freyburger
Musique Daniel Muringer
Son Olivier Songy
Chargée de production Estelle Coupey


 

Coproduction TAPS, Théâtre actuel et public de Strasbourg. Avec le soutien de la Drac Grand Est, de la Région Grand Est-langues en Scène, du Conseil général du Bas-Rhin, de la ville de Strasbourg et de la Spedidam