On voudrait revivre

Responsive image

©FelixTaulelle

Du 3 au 6 juin 2020

Dès 15 ans

Compagnie Claire Sergent, Reims

TAPS Scala

Je me shoote à l’accord parfait : do-mi-sol.

« On voudrait revivre encore la même chose. Le temps n’est pas venu qu’on se repose. Il faut refaire encore ce que l’on aime, replonger dans le froid liquide des jours, toujours les mêmes. Et se sentir si loin, si loin de son enfance. En même temps qu’on a froid, qu’on pleure, quand même on pense. Qu’on n’a pas eu le temps de terminer le livre qu’on avait commencé hier en grandissant…»

Peut-on encore découvrir les succès de Gérard Manset, auteur-compositeur-interprète parmi les plus mystérieux de l’histoire de la variété française ? Et comment revivre les cinquante ans de carrière de cet infatigable créateur qui a signé 22 albums, fait chanter Gréco, Bashung ou Raphaël et, loin des paillettes du show-biz, ne s’est jamais produit sur scène ? Oui ! En tapant dans l’œil et dans l’oreille de deux jeunes comédiens-musiciens bien décidés à égayer ses notes et ses mots, et sans oublier de mettre ce qu’il faut d’amour et d’humanité…

Léopoldine Hummel et Maxime Kerzanet rebranchent les guitares sur ces airs qui trottent dans la tête sans qu’on sache d’où ils sortent. Dans l’atmosphère électrique d’un studio de musique, Chloé Brugnon fait résonner le théâtre dans l’univers poétique et musical d’un artiste si méconnu et si populaire.

•• Voir l’interview de la metteuse en scène Chloé Brugnon

Les dates

• mercredi 3 juin 20h30
 jeudi 4 juin 19h
• vendredi 5 juin 20h30
samedi 6 juin 19h

CRÉATION 2018


À partir des chansons de Gérard Manset
Mise en scène Chloé Brugnon

Jeu et création musicale Maxime Kerzanet, Léopoldine Hummel

Lumière Hugo Dragone
Costumes Jennifer Minard
Scénographie Félix Taulelle
Régie son et régie générale Mathieu Diemert
Production Laurène Allary


 

Coproduction La Comédie de Reims-CDN, le Théâtre Antoine Vitez - Ivry-sur-Seine, Salle Vasse - Nantes. Ce projet a bénéficié du dispositif «laboratoires» du CDN de Besançon-Franche Comté. Avec le soutien de la Drac Grand-Est, le Conseil Régional Grand-Est, le Conseil Général de la Marne, la Ville de Reims, la Spedidam