Le dernier jour où j’étais petite

Responsive image

© Pascal Victor

Du 9 au 13 octobre

Dès 13 ans

Compagnie Toutes nos histoires, Strasbourg

taps laiterie

acheter mon billet

Dans la vie, il y a tous les jours quelque chose à inventer pour ne pas se laisser enfermer. Même en soi-même.

« J’ai commencé à faire du théâtre. On rigole, on rigole, jusqu’à ce que ce soit sérieux de faire du théâtre. Mais moi, c’est pas pareil, ouais. Parce que moi, c’était inscrit dans ma drôle de vie que je devais faire du théâtre. C’était inscrit dans mon sang. Dans mon nom : Raoui. Le conteur. Celui qui dit des contes. Et Mounia, ça c’est comment je m’appelle moi-même, sans mon nom. Le désir. Ouais, Mounia, ça veut dire le désir dans le sens du souhait. Donc, tu vois, c’était inscrit dans mon nom que je devais faire du théâtre, que je devais raconter des histoires.  » Mounia Raoui « , si t’en fais une phrase ça donne  » le désir de raconter  »

 

Livrant ses pensées les plus intimes, Mounia Raoui confesse les aspirations et les tourments de sa vie d’artiste luttant pour ne rien céder à la peur des lendemains qui ne chantent plus. Ses mots d’une grande vitalité composent un hymne au théâtre autant qu’un cri de désespoir face à « cet art qui ne sert à rien » et l’a parfois éloignée des siens et du chemin tracé par ses parents.

Les dates

Mardi 9, mercredi 10 et vendredi 12 octobre à 20h30

Jeudi 11 et samedi 13 octobre à 19h00

Création 2017

Auteur : Mounia Raoui

Mise en scène Jean-Yves Ruf et Mounia Raoui

Avec Mounia Raoui

Travail corporel Kaori Ito, Azusa Takeuchi

Lumière Ivan Mathis

Musique Areski Belkacem

Régie générale Roland Rheinwald

Coproduction Compagnie Le Chat Borgne Théâtre, compagnie conventionnée par le Ministère de la Culture, DRAC Grand Est. Avec pour cette reprise le soutien de la DRAC Grand Est, Ministère de la Culture et de la communication.